dimanche 4 juillet 2010

Lecturi razlete (5) - Arto Paasilinna (2)

Continuare...



rosugalbenverdealb


Finlanda 2010 - Foto Mihaela Chirca


Un semn, fie el venit din cer, nu-l poate opri pe colonelul Kemppainen, care-si pune latul de gat. In ultimul moment, il opreste insa Onni Rellonen, om de afaceri falit, care intra in aceeasi sura parasita pentru a-si pune, si el, capat zilelor. In cursul anilor, Onni Rellonen incercase sa se sinucida dupa fiecare faliment al firmelor, patru la numar, pe care le infiintase.

"Après sa première débâcle, il avait résolu de se dynamiter aux quatre vents. ... Il s'était enfermé dans sa baraque de chantier avec une forte charge de TNT, à laquelle il avait raccordé deux amorces et deux mèches. Il avait mis le tout dans son pantalon. Ainsi lesté, le candidat au suicide s'était assis à son bureau et avait mis le feu aux deux fils d'amorce et, par la même occasion, allumé une dernière cigarette.
L'opération n'avait réussi qu'à moitié. En se consumant, les cordeaux avaient grillé de grands trous dans son caleçon et lui avait sévèrement brûlé les cuisses. Incapable de supporter plus longtemps la chaleur de la mèche en fusion, il s'était rué dehors en hurlant. La charge de TNT avait coulé sur ses talons par les jambes de son pantalon, se détachant de l'amorce. Cette dernière avait explosé, lui causant de vilaines blessures aux fesses..."


Neprevazuta intalnire a celor doi candidati la sinucidere are ca rezultat un anunt pe care acestia il publica intr-un cotidian national:

"Nous sommes plusieurs à partager les mêmes idées, et même un début d'expérience. Ecrivez-nous en exposant brièvement votre situation, peut-être pourrons-nous vous aider. ... Pas sérieux s'abstenir. Veuillez adresser vos réponses Poste restante, ..., nom de code "Essayons ensemble"."

Arno Paasilinna - Petites suicides entre amis, 2003 - in original Hurmaava joukkoitsemurha, 1990

Nu-i asa ca numele de cod seamana cu deviza unui partid politic? Oricum, anuntul are un succes neasteptat si de aici incepe o intreaga poveste ;)

1 commentaire:

  1. Un mic extras si din urmatoarea carte de Paasilinna luata la citit, "La Cantique de l'apocalypse joyeuse" (Maailman paras kylä):
    "Le plus affreux dans la mort, ce que je crains le plus, c'est que l'âme s'écrase quand on jette dessus deux mètres de terre froide."

    RépondreSupprimer