mercredi 7 mai 2014

Notre-Dame de Fourvière – Vitralii / Vitraux (2)


En 1168, le Chanoine de Saint-Jean,  Olivier de Chavannes,  fait élever  une chapelle au sommet de la colline de Fourvière dédiée à la Vierge Marie.  Dix ans plus tard, l’évêque de Lyon apprenant l’assassinat de l’archevêque de Saint-Thomas Becket  de Cantorbéry, consacre une chapelle à son nom.

 Marie reine des Patriarches


En 1643, alors que la peste sévit dans la région et que Lyon est menacé, les échevins de la ville font le vœu de monter à Fourvière chaque année si l’épidémie  s’arrête.  Le vœu est exaucé et depuis, a lieu chaque année,  le 8 septembre, la bénédiction de la ville de Lyon, en présence du Maire de Lyon qui remet symboliquement un écu d’or à l’Archevêque de Lyon. La bénédiction est ponctuée par trois coups de canon.
[texte : www.patrimoine-lyon.org/index.php?lyon=basilique]