vendredi 27 mai 2016

Foyer de la Danse / Foaierul Dansului – Palais Garnier, Paris

« Le foyer de la danse est une véritable institution qui tient une place prépondérante dans les traditions de l’Opéra de Paris. 
Durant de nombreuses années, cet espace a été ouvert à un public trié sur le volet : les abonnés. » [1]


« Aujourd’hui, ni les abonnés ni les spectateurs ne sont admis au foyer de la danse, désormais réservé aux seuls artistes du ballet, qui bénéficient d’une salle de répétition à deux pas de la scène. » [1]


« Objet de toutes les fascinations, le foyer de la danse est moins inaccessible qu’il n’y paraît. 
En effet, il se situe dans le prolongement direct de la scène et peut servir à étendre la perspective du plateau, une fois les portes de fer du lointain ouvertes. » [1]


« Au XIXe siècle et au début du siècle suivant, les ballerines sont mal rémunérées pour leurs prestations et proviennent très souvent d'un milieu modeste. Certaines acceptent alors assez facilement d'être placées sous la « protection » d'un représentant de la grande bourgeoisie voire de l'aristocratie. » [2] 


« Les thèmes et couleurs des peintures recouvrant le plafond sont traités de façon quelque peu vulgaire, voire grivoise, contrairement à ce que l'on peut analyser dans tout le reste de l'édifice. Les ors, appliqués à profusion jusqu'à la surcharge, recouvrent les surfaces aux motifs et aux reliefs à l'iconographie plutôt douteuse. » [2]


În medalioane sunt pictate portretele unor foste dansatoare, în anii lor de glorie:
Françoise PRÉVOST (1699-1730),
Pauline DUVERNAY (1831-1836) sau
Francesca (Fanny) CERRITO (1847-1855).


Între coloane, picturi de mari dimensiuni sunt dedicate unor fosti maeştri de balet, ca:
Jean-Georges NOVERRE (1776-1781),
Arthur MICHEL zis şi Arthur SAINT-LÉON (1850-1853 ; căsătorit cu Fanny Cerrito) sau
Giulio MAZARINI, zis şi Joseph MAZILIER (1853-1859).


« Une galerie supérieure à oculi, dissimulée dans l'exubérant décor du plafond, facilite même le voyeurisme des puissants qui ne désirent pas être reconnus tout en observant discrètement les membres du corps de ballet. » [2]


Texte
[1] https://www.operadeparis.fr/visites/palais-garnier/decouvrir-le-lieu
[2] https://fr.wikipedia.org/wiki/Opéra_Garnier#Foyer_de_la_Danse

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire