jeudi 9 février 2017

« Mères dévorantes » - Niki de Saint Phalle - « La toilette »



« Il s’agit de montrer ce que personne ne veux voir :


à par quelques exceptions, la famille est une arène où l’on s'entre-dévore…


Nous connaissons tous dans notre vie la bonne et la mauvaise mère.


J’ai déjà représenté les bonnes mères avec les Nanas.


Je me consacre désormais à son antithèse, à cette mère qu’on aimerait ne pas être ».


Niki de SAINT PHALLE
(Neuilly-sur-Seine, 1930 – San Diego, 2002)


La toilette, 1978
Personnage : 160 x 150 x 100 cm
Table : 126 x 92 x 80 cm
Papier mâché peint et objets divers
Donation de l’artiste en 2001
Collection MAMAC, Nice

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire