lundi 20 mars 2017

BLEU DE KLEIN / ALBASTRU DE KLEIN - Yves Klein, MAMAC, Nice


MAMAC – Musée d’Art Moderne et d’Art Contemporain - NICE


Yves KLEIN ( Nice, 1928 - Paris, 1962)


 Yves KLEIN
  International Klein Blue (IKB Godet), 1959 [à gauche]


Yves KLEIN
Anthropométries, sans titre, ANT 77 , 1961


"À partir de 1954, Yves Klein propose des peintures monochromes.  Il tend vers la présentation d'une idée d'unité absolue, « une parfaite sérénité ». Progressivement, après des monochromes de diverses couleurs, il privilégiera le bleu outremer." *


Yves KLEIN
Triptyque de Krefeld (PGB), 1961


"Klein et Adam [Edouard Adam, a Parisian art paint supplierrecherchent alors un liant qui donne à la couleur du pigment bleu outremer toute sa profondeur. En effet, la composition chimique d'un pigment ne détermine pas complètement la couleur d'une peinture. Chacun peut constater que l'aquarelle change de couleur en séchant : c'est que les propriétés optiques du liant influent sur la couleur." *


Yves KLEIN
Sculpture Fil de fer bleu sans titre (S 18), 1960


"Le 19 mai 1960, Yves Klein dépose à l'Institut national de la propriété industrielle (INPI), sous l'enveloppe Soleau** no 63471, la formule de son invention. Elle décrit le liant qui est constitué d'une pâte fluide originale, substituée à l'huile traditionnellement utilisée en peinture, et qui fixe du pigment bleu outremer no 1311." *


** "L'enveloppe Soleau, du nom de son inventeur Eugène Soleau, objet d'un brevet déposé en 1910, est une preuve d'antériorité d'une création que l'on peut utiliser en France pour obtenir de façon certaine la date d'une invention, d'une idée, d'une œuvre en la déposant à l'Institut national de la propriété industrielle (INPI)."
https://fr.wikipedia.org/wiki/Enveloppe_Soleau


"En déposant le Bleu, Yves Klein, accomplit un acte artistique, il « ne cherchait pas seulement à protéger ses intérêts commerciaux mais voulait aussi marquer l'authenticité d'une idée créative » car « le véritable concept de cet art était d'inspiration technologique »". *


Yves KLEIN
Sculpture sans titre (S 11) (Arbre bleu), 1960


"Selon Klein, « Le bleu n’a pas de dimension, il est hors dimension, tandis que les autres couleurs elles en ont … Toutes les couleurs amènent des associations d’idées concrètes … tandis que le bleu rappelle tout au plus la mer et le ciel, ce qu’il y a de plus abstrait dans la nature tangible et visible »". *

2 commentaires:

  1. Note dintr-un email:
    "In cazul unor piese de arta contemporana avem deseori impresia ca este mai degraba vorba de multa sfidare, de ceva imaginatie si de oarecare indemanare tehnica. De aici pana la albastru lui Klein nu mai e decat un pas. Un pas spre albastru care nu cred ca l-ar fi facut daca nu s-ar fi nascut la Nisa, intre indescriptibilul albastru al marii si al cerului de aici.
    Sfidarea a venit mai tarziu, cand orice crenguta scufundata de el in albastru ultramarin a devenit „opera de arta”. Şi mai ales cand corpuri de femei, mazgalite cu aceleasi albastru, transformau in pictura orice panza pe care o atingeau (celebrele lui Antropometrii)."

    RépondreSupprimer
  2. PS Prima fotografie din postarea cu Klein este mult prelucrata. Si ultima. Iar celelalte doar putin.

    RépondreSupprimer