dimanche 9 décembre 2018

Musée franciscain de Cimiez, Nice


Les grandes dates de la vie de Saint François d’Assise
1182 – François Bernardone, fils d’un riche marchand, naît à Assise, Italie.
1206 -Le crucifix de Saint Damien lui parle. François se voue à la pauvreté.*
* Notes extraites de textes présentés dans le Musée franciscain de Cimiez à Nice.


 1209 – L’écoute de l’Évangile détermine sa vocation : prêcher la pénitence sans rien posséder.
D’autres hommes se joignent à lui. Le Pape Innocent III approuve sa fondation.
1224 – François reçoit les Stigmates du Christ crucifié.
1226 – François d’Assise meurt le 3 octobre. *


 « La Règle de vie des Frères mineurs consiste à observer le saint Évangile,
en vivant dans l’obéissance, sans aucune possession et dans la chasteté. » (2R 1) *


 « Les Frères doivent se réjouir quand il se trouvent parmi les gens méprisés,
les pauvres, les infirmes, les malades et les mendiants des rues. » (1R 9,3) *


 « Aucun Frère n’aura sur ses compagnons aucun pouvoir de domination.
On donnera à tous indistinctement le titre de frère mineurs. » (1R 5-6) *


 « Si quelqu’un, sous l’inspiration de Dieu, veut mener cette vie, que nos Frères le reçoivent avec bonté.
S’il persiste dans sa décision, il distribuera aux pauvres ses biens et il recevra l’habit : deux tuniques, la corde, les braies. » (1R 2, 1-7) *


 « En quelque lieu que nous soyons, notre cellule est en nous.
En effet, notre Frère Corps est notre cellule et notre âme est un ermite qui demeure en nous pour prier le Seigneur et méditer sur lui.
Si l’âme ne demeure pas au calme dans sa cellule, celle bâtie de main de l’homme sera de peu d’utilité au religieux. » (SR 65) *


Les Franciscains à Nice
« Vers 1214, François prend le chemin du Maroc. Il est déjà rendu en Espagne quand Dieu,
le frappant d'une maladie, le force à interrompe son voyage. […]
C’est à son retour d’Espagne que François aurait laissé quelques Frères à Nice. » *


 « Les Frères, où qu’ils soient, auront soin de ne s’appropier aucun emplacement et de n’entrer en contestation avec qui que soit…
Quiconque vient à eux, ami ou ennemi, voleur ou brigand, doit être bien reçu. » (1R 8, 12-13) *


 « En 1543, les troupes françaises et la flotte turque assiègent Nice.
Le couvent est saccagé ; l’étendard au croissant est hissé au clocher. 
Les Franciscains vont s’installer sur la colline de Cimiez, près de la chapelle Notre-Dame.
Ils ont avec eux les retables des Frères Bréa, sauvés du désastre» *
* Notes extraites de textes présentés dans le Musée franciscain de Cimiez à Nice.

 Louis Bréa – Piéta (1475)
[En cours de restauration, nov. 2018]
 Église Notre-Dame du Monastère franciscain de Cimiez, Nice

Louis Bréa – Déposition de la croix (vers 1515)
[En cours de restauration, nov. 2018]
 Église Notre-Dame du Monastère franciscain de Cimiez, Nice